This website uses cookies to ensure we can provide you with the best browsing experience.
x
NDC - Organization NDC Web site - Organization Le Commandant

Lieutenant-général Chris Whitecross

Le Commandant

  • Last updated: 26 Feb. 2019 14:54

Bienvenue au Collège de Défense de l’OTAN, institut, reconnaissons-le, tout à fait unique ! Depuis plus de soixante ans, le Collège s’occupe de la formation et de l’éducation d’officiers et de cadres civils de haut rang destinés à assumer des postes de responsabilité auprès du siège de l’OTAN et de ses quartiers généraux, dans des domaines militaires connexes à l’échelon national ou dans la sphère diplomatique. Nos cours, ancrés au niveau stratégique, visent à promouvoir chez nos auditeurs une appréhension solide des enjeux susceptibles d’affecter notre sécurité future. En outre, notre méthode pédagogique les encourage à développer les capacités d’interopérabilité humaine nécessaires pour travailler avec succès dans un contexte multinational.

Lieutenant General Chris Whitecross

L’ouverture à l’extérieur est aujourd’hui l’une des raisons d’être du Collège. Celui-ci appartient à un réseau reconnu dans le secteur de la défense qui englobe plus de cinquante pays. Des représentants de pays membres du Partenariat pour la Paix (PPP) et du Dialogue Méditerranéen (MD) participent avec profit à la Session principale ainsi qu’aux stages modulaires de brève durée ou encore aux stages intégrés d’orientation des partenaires. Au printemps 2005, le Collège a accueilli pour la première fois un auditeur irakien et les premiers auditeurs en provenance de pays membres de l’Initiative de coopération d’Istanbul ont pris part à la Session d’automne 2005.

Le secrétaire général a en outre défini le Collège comme « …une composante indispensable de la nouvelle OTAN », avant de conclure : « Aujourd’hui, plus que jamais, nous avons besoin de militaires, hommes et femmes, dotés d’un instinct politique aiguisé et de capacités diplomatiques bien développées. Plus que jamais, nous avons besoin d’officiers et de fonctionnaires civils dotés d’un talent d’improvisation, capables de communiquer en plusieurs langues et de s’adapter à une situation en mutation rapide. Et, plus que jamais, nous avons besoin de gens qui soient tournés vers la coopération avec des collègues d’autres pays, qu’ils soient alliés ou partenaires. Il nous faut ce que l’on appelle de l’interopérabilité humaine, à savoir des officiers dont la pensée converge, qui partagent les mêmes idées fondamentales et qui ne sont pas seulement capables, mais spontanément disposés, à rechercher des approches nouvelles pour faire face aux nouveaux enjeux ».

Lieutenant-général Chris Whitecross, Aviation royale canadienne, Commandant du Collège de Défense de l’OTAN

Views: 59904